Bir Hakeim

Port d’attache : Port-Camargue

Histoire :

A la fin de la 2nde guerre mondiale, les chantiers sétois ont dû faire face au renouvellement complet de la flotte de pêche, suite à la destruction totale des bateaux de Sète par l'occupant. C'est en s'inspirant de ces embarcations traditionnelles disparues, qu'un pêcheur de Palavas décide alors de construire le Bir Hakeim en 1948 (en mémoire des combattants français morts en Libye) qui servira d'embarcation de pêche jusqu'en 1985. C'est en 1998 que l'association Siloë se voit confier le Bir Hakeim, par le conseil général du Gard, dans un but de restauration et de préservation de cette barque catalane, classée bateau d'intérêt patrimonial. Elle sera utilisée dès 1998 comme support de formation professionnelle, de transmission de savoir, et de réinsertion sociale pour des personnes marginalisés par le chômage et en difficulté économique ou psychologique.

Le projet :

Pour continuer notre action, une restauration urgente s’impose : changer le bordage et l’étambot.

Il est donc nécessaire de trouver le financement pour sauver ce bateau gréé en voile latine depuis 2009, nous permettant de participer à de grands rassemblements pour transmettre notre héritage culturel collectif et donner à nos bénéficiaires un projet qui socialise. Ils sont fiers d’embarquer sur un bateau traditionnel sur lequel ils ont travaillés et se sont investis.

Soutenir

Lire la vidéo