Les 20 premiers bateaux emblématiques

Les 20 premiers bateaux emblématiques

C’est l’effervescence à la pointe bretonne. 3 000 bénévoles se préparent pour accueillir 9 000 marins, concevoir une scénographie créative et immersive sur 8 kms de quais et organiser l’arrivée de plus de 1 000 bateaux issus de tous les océans du monde: de la pirogue polynésienne, aux plus grands trois mâts, en passant par les bateaux de travail, les yatchs classiques, les bâtiments d’états, aux bateaux de course dernière génération … Brest s’apprête en effet à accueillir plus de 700 000 visiteurs venus des quatre coins du monde à l’occasion d’un des plus grands rassemblements maritimes au monde: Les Fêtes maritimes internationales de Brest 2020. Déjà plus de 700 bateaux inscrits !
Focus sur les 20 premiers bateaux emblématiques qui seront présents aux Fêtes.

Les grands voiliers

Le Belem, dernier des grands voiliers de commerce français du 19ème siècle encore naviguant.
Le Shtandart, réplique d’une frégate russe du 18ème siècle ayant appartenu à Pierre Le Grand.
Le Libertad, navire-école de la marine argentine. Grand voilier déjà présent lors de Brest 2016.
Le Jadran, navire-école de la marine monténégrène. Première apparition pour Brest 2020.
Le Mir, avec le Kruzenstern, le Mir sera le plus grand voilier présent à Brest 2020.

Les répliques de légende

L’Etoile du Roy, réplique d’une frégate britannique datant du 18ème siècle.
Le Pellew, réplique du “Vincent”, un Pilot Cutter de Falmouth de 1850.
Le Saint-Michel II, réplique du “Saint-Michel II” le deuxième bateau de l’écrivain et explorateur Jules Verne
El Galeon, réplique d’un galion espagnol du 16ème siècle. Première participation à Brest 2020.
L’Atyla, réplique d’un bateau du 19ème siècle, ayant été construit de manière traditionnelle.

Les bateaux historiques

Presviata Pokrova, réplique d’un navire de combat cosaque zaporogue du 15ème siècle.
Le Gipsy Moth IV, le bateau de Sir Chichester ayant permis son tour du monde en solitaire en 1966.
Motor Gun Boat 81, bateau de guerre anglais ayant participé au débarquement en Normandie le 6 juin 1944.
L’Hydrograaf, de 1910 à 1962, a servi de navire hydrographique. Ancien bateau à vapeur.
L’Hyskeir, bateau de 1937 ayant participé à l’opération Dynamo à Dunkerque en 1940.

La belle plaisance et les beaux symboliques

L’Enchantement, ancien bateau de course ayant remporté plusieurs régates entre 1924 et 1930.
L’Esterel, ancien voilier construit à marseille en 1911. A participé aux Fêtes de 1992 à 2012.
La Bergère de Domremy, ancien coquiller de la rade de Brest, classé monument historique en 1983.
Le Bel Espoir, bateau mythique du Père Jaouen, aujourd’hui en rénovation avec l’association AJD.
Le Dhun Chaochain, réplique d’un curragh, embarcation datant de l’âge de pierre au large des côtes irlandaises.

Ces 20 premiers bateaux emblématiques seront donc présents pour les Fêtes maritimes internationales du 10 au 16 juillet, aux côtés des 700 autres bateaux inscrits à ce jour.
Pour ne pas manquer l’événement, vous pouvez prendre vos billets d’entrée dès maintenant grâce à notre billetterie en ligne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *